Une colère française

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Une colère française

En gagnant contre les partis et en ignorant les syndicats, Emmanuel Macron aurait tué les corps intermédiaires. Or, c'est parce que les corps intermédiaires n'existaient déjà plus qu'Emmanuel Macron a été élu. Et c'est parce qu'ils ne représentaient plus la société civile que les Gilets jaunes ont été possibles. Ceux-ci n'abattent pas le modèle français, ils prospèrent sur ses décombres ! Dans ce monde d'après la social-démocratie, d'autres rapports sociaux prennent le relai. De nouveaux intermédiaires s'affirment - avocats, coachs, médiateurs ou psys, même youtubeurs. Des formes beaucoup plus directes, imprévisibles et radicales de conflits s'imposent. Syndicats et partis doivent revoir leur manière de représenter ces citoyens-consommateurs-contribuables-travailleurs qui les ont rejetés. Nous sommes entrés dans un autre moment de notre histoire. Denis Maillard décrypte cette mutation récente, mais profonde, de la société française, pour tous ceux qui cherchent à la comprendre pour la domestiquer.

  • EAN 9791032905883
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 136 Pages
  • Longueur 20 cm
  • Largeur 13 cm

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société

Denis Maillard

Denis Maillard a 38 ans. Ancien responsable de la communication de Médecins du monde et secrétaire général d'Aide médicale internationale, il est membre du comité de rédaction de la revue Humanitaire.

Broché
empty