Le suicide féministe

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Le suicide féministe

Panier mémorisé

« Adelphité », écriture inclusive, indifférenciation des genres... : voici les glorieux combats de nos néo-féministes, à l'heure où, partout sur la planète, des femmes se lèvent pour défendre leurs droits, parfois au prix de leur vie. Arrêtons cette trahison !, martèle Lydia Guirous. Et retrouvons le vrai sens du féminisme. Par confort intellectuel, bien-pensance et lâcheté, le néo-féminisme occidental est devenu une lamentable et hypocrite police de la pensée. Il n'a que trop trahi les femmes assoiffées de liberté, qui, dans les États totalitaires, luttent pour vivre loin de toutes formes de jougs religieux ou culturels. Et toutes celles qui, en France et dans le reste de l'Europe, voient la régression gagner du terrain : recul de la contraception chez les jeunes, recrudescence de la pornographie, développement de l'intégrisme islamique... Pour Lydia Guirous, l'égalité homme-femme ne s'ajuste pas en fonction de la confession, des origines ou du « territoire ». Toutes les femmes ont droit à la liberté et à l'égalité. Sans exception. Il y a urgence à poursuivre le combat d'Élisabeth Badinter pour s'opposer à cette époque qui s'accommode de tout, même du pire. Retrouver les valeurs du féminisme, c'est s'engager pour un droit à l'IVG uniformisé dans l'Union européenne, refuser la GPA pour protéger les femmes et mener un combat sans réserve pour la civilisation face à l'islamisme.

  • EAN 9791032904800
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 160 Pages
  • Longueur 20 cm
  • Largeur 13 cm

Lydia Guirous

Lydia GUIROUS a 29 ans. Elle est diplômée de l'université Paris-Dauphine et étudie à l'ESCP. Fille, petite-fille et arrière-petite-fille d'immigrés, arrivée à Roubaix après avoir fui la guerre civile en Algérie, elle devient involontairement l'immigrée, puis « la française issue de l'immigration », la « beurette » pour certains, avant d'être appelée, par les communautaristes, « colla-beur ». Féministe, Lydia Guirous est la fondatrice de l'association « Future au féminin » et de la cellule « SOS harcèlement sexuel » de Paris.

Grand format
17.00 €
Ajouter au panier

empty