Brésil, les illusions perdues ; du naufrage au redressement

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Brésil, les illusions perdues ; du naufrage au redressement

Panier mémorisé

Avec l'arrivée au pouvoir du président Lula en 2003, et une croissance favorisée par les prix élevés des matières premières exportées, le Brésil est récemment apparu comme un nouvel eldorado. Pour beaucoup, ce changement annonçait une nation plus juste. Pourtant, après dix années d'euphorie trompeuse, le pays a connu un véritable naufrage économique et social. L'expansion maintenue à coup de crédits subventionnés par l'État a été suivie dès 2014 par une récession brutale. Les millions de Brésiliens qui étaient sortis de la pauvreté ont replongé ; le chômage de masse, l'inflation galopante et la crise industrielle ont décimé les rangs d'une classe moyenne émergente. Empêtrée dans les archaïsmes, la gauche n'a pas su innover sur le plan économique. Elle s'est embourbée dans la corruption, le détournement de fonds publics, les réseaux parallèles de financement des partis... Jusqu'à ce qu'une justice plus moderne que la classe politique démonte ces ressorts d'une stratégie de captation de l'État. Et le délitement du système politique traditionnel de se produire au moment même où le pays entrait en récession... C'est une analyse fine de ce double désastre que propose ici Jean-Yves Carfantan. Il nous rappelle aussi le passé mouvementé de cet immense pays, mais montre surtout que le Brésil n'est pas condamné aux crises économiques récurrentes. Pour se relever et devenir une puissance émergente, le pays doit réformer un État dépensier et générateur d'inégalités, promouvoir l'éducation, ouvrir son économie.

  • EAN 9791025203958
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 426 Pages
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 14 cm

Jean-Yves Carfantan

Jean-Yves Carfantan vit au Brésil depuis 2002, où il est directeur associé d'AgroBrasConsult, bureau d'études spécialisé en investissements et marchés agricoles. Il a enseigné à l'École Supérieure d'Agriculture (ESA) d'Angers. Il est membre du groupe de rédaction du Rapport Cyclope sur les marchés des matières premières, et de l'Institut Fernand Braudel, think tank brésilien spécialisé dans les questions économiques et politiques. Il a écrit une dizaine d'ouvrages de géopolitique et d'économie, notamment Le Choc alimentaire mondial (Albin Michel en 2009), et Le Défi chinois (Seuil, 2014).

Grand format
24.00 €
Ajouter au panier

empty