La mort des démocraties

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

La mort des démocraties

,

Les dictateurs parviennent rarement au pouvoir par un coup de force. Leur marche vers le sommet de l'État s'effectue au contraire le plus souvent dans le cadre des institutions démocratiques elles-mêmes. Levitsky et Ziblatt montrent notamment que le dépérissement des démocraties ne commence pas avec la prise de pouvoir des dictateurs, mais bien avant quand des comportements antidémocratiques se répandent et semblent en devenir la nouvelle norme. En s'appuyant sur de nombreux exemples puisés dans l'histoire des dictatures du XXe siècle, ainsi que celle des mouvements autoritaires apparus plus récemment notamment en Europe, Pourquoi les démocraties meurent expose avec précision les étapes de ce processus  : mise en cause des institutions garantes des libertés publiques, dénigrement et arraisonnement de la presse, transformation de tout opposant politique en ennemi irréductible, voire en traître à la nation, préférence accordée à l'affrontement plutôt qu'à la négociation et au compromis. En analysant l'exemple de Donald Trump, Pourquoi les démocraties meurent montre que l'arrivée au pouvoir de ce président n'a été possible qu'après des années de dégradation de la pratique de la vie démocratique américaine.    

  • EAN 9782702164952
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 334 Pages
  • Longueur 22 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 3 cm
  • Poids 412 g
  • Distributeur Hachette

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie

Broché
empty