Exilés de guerre ; la France au défi de l'asile

Exilés de guerre ; la France au défi de l'asile

Résumé

En 2017, plus de 68 millions de personnes se trouvaient en situation de déplacement forcé ou de migration contrainte, soit deux fois plus qu'au début du XXI e siècle. Un phénomène qui s'explique surtout par l'évolution de la conflictualité et par l'augmentation des exilés de guerre en raison d'affrontements armés « asymétriques » ou « privés » qui ne permettent pas d'envisager un retour prochain pour ceux qui ont fui leurs terres. Selon le HCR, les trois principaux pays de provenance des demandeurs de protection entre 2007 et 2017 sont la Syrie, l'Afghanistan et l'Irak, trois États défaillants théâtres de conflits armés non internationaux prolongés. Et ces ressortissants sont aussi les principaux demandeurs d'asile au sein de l'Union européenne : en France, le nombre de demandeurs a été multiplié par trois en seulement dix ans. L'existence de flux mixtes (migrants et réfugiés), la prégnance des questions de sécurité, notamment de lutte contre le terrorisme, soulèvent alors de nouvelles questions politiques et juridiques face à ces demandes. Cet ouvrage entend revenir sur ce défi majeur posé à la France : l'accueil des étrangers en demande de protection. Il a pour ambition de mieux faire comprendre l'origine des crises génératrices de ces migrations, le parcours des exilés de

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782200625870
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 192 Pages
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 268 g
  • Distributeur Hachette

Série : Non précisée

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Vie politique française autre

Julian Fernandez

Professeur de droit public (1C) à l'Université Panthéon-Assas (Paris 2).

empty