Dépasser les bornes, les paradoxes du sexuel

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Dépasser les bornes, les paradoxes du sexuel

Panier mémorisé

Comment l'analyste peut-il ouvrir à nouveau la dynamique paradoxale du sexuel ? Peutêtre en apprenant, comme le recommandait Freud au pasteur Pfister à « dépasser les bornes » : s'il ne peut considérer la sublimation comme un but de la cure, en revanche l'analyste cherche à transmettre par l'interprétation les mouvements antagonis tes qui l'animent. Mais l'interprétation n'est pas toujours suffisante et implique des variations sinon des transgressions de cadre. L'ouverture sublimatoire qui en résulte grâce à la parole est une issue au refoulement, voire au clivage, et permet le réinvestissement des souvenirs. Les mouvements de sexualisation et de desexualisation du langage et de la pensée qui accompagnent cette ouverture traduiraient-ils la tentative d'accomplissement, au coeur de la langue, du deuil de l'objet, trace d'un meurtre de la mère, avant-coup de la symbolisation ?

  • EAN 9782130800903
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 348 Pages
  • Longueur 22 cm
  • Largeur 1 cm

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychanalyse

Jean-Louis Baldacci

Jean-Louis Baldacci, est psychiatre, psychanalyste, membre titulaire formateur de la Société psychanalytique de Paris. Médecin directeur du Centre de consultations et de traitements psychanalytiques Jean-Favreau (CCTP) de 2000 à 2015, prix Maurice Bouvet en 2000, il a été rapporteur au congrès des psychanalystes de langue française sur la sublimation en 2005. Ses principaux travaux portent sur la sublimation, la consultation psychanalytique et les interprétations précoces.

Grand format
26.00 €
Ajouter au panier

empty